a | A
Vous êtes ici : Accueil / L’Alliance / Design, designers : définitions

Design, designers : définitions

Qu’est-ce que le design ?

La particularité du design est qu'il n’existe pas de définition unique et définitive, puisqu'il se réinvente à chaque époque, en suivant les évolutions, les cultures et les apports des designers du monde entier.


La définition de l’AFD


Le design est un processus intellectuel créatif, pluridisciplinaire et humaniste, dont le but est de traiter et d’apporter des solutions aux problématiques de tous les jours, petites et grandes, liées aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Potentiellement présent partout, en adéquation avec les modes de vie, les valeurs et les besoins des êtres humains, utilisateurs ou publics, le design contribue à la création d’espaces, à la communication de messages visuels et sonores, d’interfaces, à la production de produits et de services, afin de leur donner un sens, une émotion et une identité, d’en améliorer l’accessibilité ou l’expérience.

Cette activité utilise les compétences et l’expérience du designer, faites d’observation, d’analyse, d’écoute et de technique. L’inconnu, inhérent au commencement de tout projet, est précisément ce qui excite le cerveau du designer et qui le rend capable de rechercher des réponses originales.

Le design, lorsqu’il est présent dès la phase de réflexion, permet donc aux entreprises et aux collectivités d’être source d’innovation et de progrès.


La définition de l’ICSID


Design is a creative activity whose aim is to establish the multi-faceted qualities of objects, processes, services and their systems in whole life cycles. Therefore, design is the central factor of innovative humanisation of technologies and the crucial factor of cultural and economic exchange.

Design seeks to discover and assess structural, organisational, functional, expressive and economic relationships, with the task of:
  • Enhancing global sustainability and environmental protection (global ethics)
  • Giving benefits and freedom to the entire human community, individual and collective
  • Final users, producers and market protagonists (social ethics)
  • Supporting cultural diversity despite the globalisation of the world (cultural ethics)
  • Giving products, services and systems, those forms that are expressive of (semiology) and coherent with (aesthetics) their proper complexity.

Design concerns products, services and systems conceived with tools, organisations and logic introduced by industrialisation — not just when produced by serial processes. The adjective "industrial" put to design must be related to the term industry or in its meaning of sector of production or in its ancient meaning of "industrious activity". Thus, design is an activity involving a wide spectrum of professions in which products, services, graphics, interiors and architecture all take part. Together, these activities should further enhance - in a choral way with other related professions - the value of life.

Therefore, the term designer refers to an individual who practices an intellectual profession, and not simply a trade or a service for enterprises.


Quelques citations…


DESIGNERS, ARCHITECTES
Léonard de Vinci : « Les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail. »
Raymond Loewy : « La laideur se vend mal. »
Le Corbusier : « Nos yeux sont faits pour voir les formes sous la lumière ; les ombres et les clairs révèlent les formes ; les cubes, les cônes, les sphères, les cylindres ou les pyramides sont les grandes formes primaires que la lumière révèle bien ; l’image nous en est nette et tangible, sans ambiguïté. C’est pour cela que ce sont de belles formes, les plus belles formes. Tout le monde est d’accord en cela, l’enfant, le sauvage et le métaphysicien. »
Louis Kahn : « Une bonne question a plus d’importance que la réponse la plus brillante. »
Frank Lloyd Wright : « La simplicité, c’est l’harmonie parfaite entre le beau, l’utile et le juste… »
Victor Papanek : « Le design est devenu l’outil le plus puissant avec lequel l’homme forme ses outils et son environnement. »
Ettore Sottsass : « Le designer est une éponge, certes, mais une éponge cosmique. »
Thomas Maldonaldo : « Le design est une activité créatrice, qui consiste à déterminer les propriétés formelles des objets que l’on veut produire industriellement. Par propriété formelle, on ne doit pas entendre seulement les caractères extérieurs mais surtout les relations structurelles qui font d’un objet (ou un système d’objets) une unité cohérente. »
Yves Saint-Laurent : « Rien n’est plus beau qu’un corps nu. Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme ce sont les bras de l’homme qu’elle aime. Mais, pour celles qui n’ont pas eu la chance de trouver ce bonheur, je suis là. »
Michel Millot : « Il n’y a pas d’innovation sans désobéissance. »

NON-DESIGNERS
Lavoisier : « Rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme ! »
Albert Jacquard : « Sans imagination il ne pourrait y avoir création. »
René Char : « Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience. »
John Fitzgerald Kennedy : «  Les problèmes du monde ne peuvent être résolus par des sceptiques ou des cyniques dont les horizons se limitent aux réalités évidentes. Nous avons besoin d’hommes capables d’imaginer ce qui n’a jamais existé. »
René Char : « La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil. »
Jean Baudrillard : «  Les objets ne s’épuisent jamais dans ce à quoi ils servent, et c’est dans cet excès de présence qu’ils prennent leur signification de prestige, qu’ils « désignent » non plus le monde, mais l’être et le rang social de leur détenteur...»
Francis Picabia : « Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de sens. »
Gilles Deleuze : « Une image ne vaut que pour les idées qu’elle crée. »
Gaston Bachelard : « On ne pourra bien dessiner le simple qu’après une étude approfondie du complexe. »
Francesco Alberoni : « L’intelligence est programmée pour la création du différent. »
André Malraux : « L’homme n’est pas ce qu’il cache, il est ce qu’il fait. »

Qu’est-ce qu’un designer ?

Un designer est un praticien du design. C’est un professionnel qui possède un haut degré de formation artistique et technique, voire scientifique, ainsi qu’une éthique professionnelle. Il dessine à dessein avec une capacité d’analyse et de conseil auprès de ses commanditaires.

Il est capable d’empathie, d’approche sensible, intuitive et créative pour aborder les sujets. Il a le sens de l’esthétique, des formes et des signes, des couleurs et de la lumière, des sons, des matières et des matériaux, de l’ergonomie et de la lisibilité, et de leur interaction.

Bien qu’il n’ait pas à résoudre des problèmes techniques purs, ce qui est l’affaire de l’ingénieur, le designer suit le bon déroulement technique et la fabrication d’un projet.

Comment travaille le designer ?

Le designer observe et questionne les cultures, les gestes et les techniques, il capte les tendances et il est à l’écoute des usagers et des publics. Avec intuition et méthode, il analyse les problématiques des projets que lui apportent ses clients ou dont il est lui-même porteur et rémet un diagnostic.

Le designer assimile le cahier des charges définit par son client pour atteindre le but d’un projet. Il imagine, écrit, dessine et modélise pour visualiser les idées, devenues tangibles sous forme d’avant-projet. Il les conduit sous forme de prototype ou de maquette, les vérifie, les teste, les améliore avant de les réaliser sous forme de projet définitif. Enfin, il réalise l’exécution technique du projet et assiste ses clients dans sa fabrication.

Le cadre juridique étant le droit de la propriété intellectuelle, le designer facture des honoraires de conception et de création, qui rémunèrent la tâche pour concevoir l’oeuvre de design, et des droits d’auteur, qui rémunèrent les bénéfices générés par son exploitation.

Designer : une seule profession, composée de disciplines transdisciplinaires ou spécialisées par domaines d’activités

Le designer intervient dans tout l'environnement de l'activité humaine : les espaces, les messages (visuels et sonores) et les produits. Il apporte des solutions dans tous les secteurs de la vie économique, sociale et culturelle. On associe au nom design un adjectif pour désigner une discipline spécialisée, ou un domaine d’étude, s’adaptant aux besoins industriels, sociaux et culturels de nos sociétés en mouvement. Ces adjectifs et ses disciplines sont donc appelées à évoluer aussi constamment et à dépasser leurs cloisonnements. Certains designers sont pluridisciplinaires, d’autres sont spécialisés dans une discipline.

La liste ci-dessous ne comporte aucune hiérarchie, elle est non exhaustive et évolutive. Les disciplines sont classées dans la NACE européenne et la NAF française :
74 Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques
     74.1 Activités spécialisées de design
             74.10 Activités spécialisées de design

Design thinking
Design collaboratif
Design de service
Design packaging
Design signalétique
Écodesign
Disciplines transdisciplinaire,
tous domaines d’activité
Design d’intérieur
Design d’espace commercial
Design scénique
Design scénographique
Design lumière (light design)
Design paysager
Domaines spécialisés des espaces
Design graphique
Design interactif
Design d’illustration
Design graphique animé (motion design)
Design graphique environnemental
Design photographique
Design numérique
Design sensoriel
Design sonore
Design de textes
Design web
Domaines spécialisés des messages
Design de produit
Design d’objet
Design industriel
Design de mode (fashion design)
Design culinaire
Design textile
Domaines spécialisés des produits

Quelques compétences transdisciplinaires du designer

Design thinking : ce terme désigne le processus de construction des idées du designer. C’est sa
capacité à combiner l’empathie pour se mettre à la place de l’utilisateur, la créativité dans la production de propositions et la rationalité d’analyse pour proposer des solutions adaptées aux problématiques. Dans ce processus, le designer peut s’associer aux compétences d’autres activités : ingénierie, sciences humaines, sociologie, anthropologie, philosophie, économie, marketing… Ce mode de pensée, commun à toutes les disciplines du design, peut aussi devenir une spécialisation du designer lorsque sa mission est de s’associer à son client pour chercher avec lui des solutions aux problématiques.

Direction artistique : ce terme désigne une fonction de management de projet artistique. Ce n’est pas un acte de conception, ni de création. Lorsqu’une personne donne les orientations d’un projet artistique et veille à son bon déroulement, cette personne exerce la fonction de Directeur artistique. Elle peut être présente dans d’autres activités que le design : le spectacle, la musique, le cinéma, la presse… La direction artistique est une des compétences du designer lorsqu’elle est intégrée par lui à un processus de conception et de création. Lorsqu’une personne conçoit et crée, donne les orientations d’un projet artistique et veille à son bon déroulement, cette personne effectue une direction artistique tout en exerçant une activité de designer. Le droit d’auteur s’applique et protège la création du designer. Lorsque la direction artistique est effectuée indépendamment de la création d’une oeuvre, soit uniquement sous sa forme de fonction de management de projet artistique, le droit d’auteur ne s’applique pas. Un designer peut exercer la fonction de Directeur artistique, mais un Directeur artistique n’exerce pas nécessairement l’activité de designer.

Design management : ce terme désigne une fonction de management dont la démarche est d’implanter et de pérenniser dans les entreprises et les collectivités, le design comme stratégie d’innovation et de développement. Le design management peut être une des compétences du designer. Un designer peut exercer la fonction de Design manager, mais un Design manager n’est pas nécessairement un designer.