a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / À la Une / L’APCI, sans l’AFD

L’APCI, sans l’AFD

À la Une | 0 commentaire
Suite au changement récent de la politique de l’Agence pour la promotion de la création industrielle (APCI), c’est avec regret que l’Alliance française des designers (AFD) annonce qu’elle ne peut reconduire son adhésion à l’APCI en 2018.

Depuis plus de trente ans, les syndicats professionnels de designers étaient invités par sa fondatrice Anne-Marie Boutin à apporter leur contribution en siégeant au conseil d’administration de l’APCI*. En tant que soutien historique, l’AFD a formulé lors du conseil d’administration du 7 mars 2018 son souhait, dorénavant, de régler une cotisation. Cependant, l’AFD ne comprend pas que le montant de l’adhésion d’un syndicat professionnel, de modèle économique associatif, soit supérieur — jusqu’à +40% — à celui d’une société du secteur privé réalisant plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires. L’AFD, qui n’a pas voté en faveur d’une telle mesure, prend acte.

Ne comptant plus d’organisme reflétant l’ensemble des pratiques des designers parmi les membres de l’APCI, l’AFD ne reconnaît plus en l’APCI un outil capable de promouvoir l’ensemble des activités des designers. Dans le but de représenter la diversité de notre profession, et tout en continuant de proposer des partenariats à l’APCI, l’AFD poursuivra sa mission de promotion du design engagée il y a 15 ans, par des actions de son initiative et en renforçant ses coopérations avec celles de ses autres partenaires, en France, en Europe et dans le monde.


* Les syndicats aujourd’hui fusionnés dans l’AFD :
  • Syndicat national des graphistes-SNG
  • Syndicat des designers d’environnement-SDE
  • Union française des designers industriels-UFDI
  • Syndicat National des Designers Textile-SNDT
  • Fédération des designers industriels-FEDI
Lire leur histoire…

 

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les commentaires de ce billet sont fermés