a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actualité / 2e Prix Franco-Allemand des industries et commerces culturels : les lauréats

2e Prix Franco-Allemand des industries et commerces culturels : les lauréats

Actualité | 0 commentaire
La deuxième édition a récompensé 3 lauréats parmi 5 nominés et 112 candidatures. La cérémonie de remise des trophées a rassemblé le 2 décembre 2015 plus de 400 personnalités françaises et allemandes au Pavillon Gabriel à Paris, en présence du Commissaire européen au numérique Günther Oettinger, du Secrétaire d’État français chargé du Commerce extérieur Matthias Fekl, et de la Secrétaire d'État allemande d’Iris Gleicke, représentant le Vice-Chancelier fédéral, Ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie.

Jérôme Duval Hamel, président du Prix : « Nous avons choisi 3 lauréats parmi ces 5 acteurs très talentueux des industries culturelles, parce qu’ils incarnent l’excellence créative, la contribution au franco-allemand et parce qu’ils sont emblématiques du développement des industries créatives. » Anne Durupty, membre du jury et DG Arte : « 112 candidatures, chiffre jamais égalé traduisant la nécessite de ce prix, l’engouement pour les industries culturelles et le dynamisme du franco allemand. Des candidatures aussi nombreuses qu’excellentes. »

Les lauréats 2015

Forum d’Avignon & Forum d’Avignon@Ruhr
Le Forum d'Avignon est un laboratoire d’expertises pour les Industries culturelles. Acteur de référence, il a développé́ une réelle envergure franco-allemande notamment avec la création de son entité́-soeur, le Forum d'Avignon@Ruhr. Par leurs nombreuses publications stratégiques sur les Industries culturelles, les deux forums contribuent magistralement au développement de cette filière en France et en Allemagne. Par les rencontres internationales qu’ils organisent annuellement, les forums nourrissent la coopération franco-allemande dans le domaine des industries créatives et ont permis de véritables échanges supranationaux entre acteurs de cette filière. Ce positionnement est inédit et unique. Il est essentiel pour une industrie en pleine croissance comme celle des industries culturelles, et pour sa dimension franco-allemande.

TintenTrinker Verlag & Buveur d’encre
Fondée par la politologue Julie Cazier, la maison d'édition TintenTrinker Verlag (Köln) s'est associée avec Le Buveur d'Encre, éditeur français (Paris) créé́ en 2001 par Grégoire Cazier. Ils sont a l'origine d'une cinquantaine de publications jeunesse a dimension multiculturelle et franco-allemande. Ce rapprochement incarne une coopération franco-allemande non seulement sur le plan entrepreneurial mais également sur le plan créatif. Ces éditeurs ont notamment produit des ouvrages emblématiques du franco-allemand, comme leur dernière publication, la bande dessinée « Carnets 14-18: quatre histoires de France et d'Allemagne», finaliste du Jugend Literaturpreis.

Comité Colbert & Meisterkreis
Ces deux organisations professionnelles française et allemande représentent les acteurs du secteur du Luxe et de l’Excellence. Elles ont su développer une étroite coopération et piloter ensemble de nombreux projets franco-allemands d’envergure : formation conjointe de jeunes designers, coopération entre institutions éducatives, soutien aux jeunes talents du Luxe et de l’Excellence des deux pays, promotion croisée des patrimoines culturels français et allemand, programmes de lutte contre la contrefaçon.
Grace a cette mobilisation inédite le secteur du Luxe et de l’Excellence a acquis en quelques années une véritable dimension franco-allemande, nourrie par un dynamisme sans cesse renouvelé́.

Les nominés

Gallery S. Bensimon, un commerce culturel au rayonnement international, révélateur et éditeur
de nouveaux talents européens tel que le designer franco-allemand Tino Seubert Madame Zik, start-up berlinoise d’édition musicale, tremplin pour de jeunes talents d’Outre Rhin, plateforme musicale de promotion franco-allemande.

À propos du prix

Le Prix Franco-Allemand des Industries Créatives et Culturelles a été créé par les professionnels français et allemands de ce secteur et par la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie, sous le haut patronage des Ministères français et allemand de l’Economie, en 2013 à l'occasion du 50e anniversaire du Traité de l'Elysée. « Les industries culturelles sont devenues en quelques années un acteur majeur de l’économie, avec par exemple un chiffre d’affaires en France et en Allemagne égal a 200 milliards d’Euros et une valeur ajoutée 7 fois supérieure à l’industrie automobile. La France et l’Allemagne sont leaders dans cette filière. De nombreuses coopérations se sont développées entre entrepreneurs culturels des deux pays. Notre Prix, unique dans l’Union européenne a vocation à soutenir, promouvoir et valoriser ces initiatives et réussites » déclare Jérôme Duval Hamel, Président du Jury du Prix franco-allemand des industries culturelles et créatives.

Savoir plus : http://industries-culturelles-franco-allemandes.org/fr/le-prix

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quelle est la capitale de la France ?