a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actualité / L’école des Beaux-Arts de Paris consulte l’AFD pour valider le cadre éthique de son appel d’offres

L’école des Beaux-Arts de Paris consulte l’AFD pour valider le cadre éthique de son appel d’offres

Actualité | 0 commentaire
L’école des Beaux-Arts de Paris (Ensba) souhaite se doter d’une nouvelle identité visuelle. Désireuse d’établir une démarche cohérente et respectueuse des designers, afin d’obtenir des réponses de qualité, l’Ensba a consulté l’AFD pour valider le cadre éthique de sa démarche. Un exemple à suivre.

La démarche

L’Ensba avait lancé par le passé des démarches malheureuses pour se doter d’une nouvelle charte graphique. On se souvient de ses nombreuses maladresses, cinq appels d’offres en moins de dix ans si l’on compte les deux marchés déclarés infructueux.

Ayant tiré les leçons de son échec, la direction de l’Ensba a lu avec attention la Charte AFD des marchés publics de design et le guide La Commande de design graphique, puis, avant de publier les pièces du marché, s’est entretenue avec l’AFD.

L’Ensba a expliqué qu’elle souhaitait appliquer les principes — dialogue, pas d’idées gratuites — des deux temps de la Charte AFD, soit :
  1. Examen des candidats. Appel à candidature pour établir une liste de professionnels afin d’effectuer un choix restreint de candidats, sur compétences en adéquation avec l’objet du marché ou objet similaire. (Voir Annexe I de la Charte AFD.)
  2. Examen des offres. Demande, dans un délai correct, d’avant-projets sommaires rémunérés, auprès de quatre candidats retenus, puis attribution du marché à un candidat retenu, la qualité artistique étant plus valorisée que le prix (Voir Annexe I de la Charte AFD.)
L’Ensba, qui avait un projet très bien construit (voir article 7 du règlement de la consultation), a été félicitée par l’AFD, qui, compte tenu des éléments à remettre (voir art. 8.2, point 4 du RC) l’a conseillée sur le relèvement du niveau de rémunération nécessaire à l’obtention d’un travail sérieux de la part des candidats (voir art. 9.4 du RC) ; conseil qui a été suivi par l’Ensba.

Un exemple à suivre, l’AFD préférant toujours jouer le rôle de facilitateur en accompagnant les volontés constructives des commanditaires. (Lire aussi Centre Pompidou : marché public déclaré infructueux pour cause d’incompétences… internes.)


L’appel d’offres

Marché à procédure adaptée marché relatif à la création de l'identité visuelle de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts (Ensba) : logotype, typographie et charte graphique.

Lien vers la page du marché n°2015.S.COM.016.00 sur le site www.achatpublic.com (télécharger le RC et le DCE en cliquant sur le bouton "Pièces de marché")
  • Date limite de remise des candidatures : 23 novembre 2015 à 12h00
  • Date limite de remise des offres : 22 janvier 2016 à 12h00

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font huit moins cinq ? (chiffres)