a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actualité / Fête du graphisme 2014 : avant programme

Fête du graphisme 2014 : avant programme

Actualité | 0 commentaire
La première édition de la Fête du graphisme s’étendra de mi-janvier à mi-février 2014 avec des temps forts entre le 30 janvier et le 2 février, aux Docks – Cité de la mode et du design, à La Gaîté Lyrique, à la BnF, au Mk2 Bibliothèque, notamment. La Fête du graphisme est un projet initié et produit par la société Artevia et développé par l’Association pour le Développement, la Promotion et le Rayonnement du Graphisme.


Projet : une plateforme d’échanges, de visibilité et d’expositions
Artevia, sous le patronage du ministère de la Culture et de la Communication et sous le parrainage de la Mairie de Paris, initie le premier événement national entièrement dédié à la promotion des arts graphiques sous toutes leurs formes : La Fête du graphisme. La Fête du graphisme souhaite s’inscrire aujourd’hui dans le paysage national et international des rendez-vous de la création, de l’échange, du partage.

Objectifs : développer, promouvoir, faire rayonner le graphisme
La Fête du graphisme a pour objectifs :
— de dresser un large panorama des plus belles réalisations françaises et internationales et de permettre ainsi le rayonnement du graphisme ;
— de faire connaître cette discipline au plus grand nombre et de sensibiliser le grand public aux problématiques de ses métiers ;
— de fédérer les différents acteurs du graphisme en France et leur donner l’opportunité de se rencontrer et d’échanger ;
— de donner à comprendre le processus de la commande (publique ou privée) de par la présentation du déroulé vertueux de la chaine graphique ;
— de contribuer ainsi à l’excellence de la création graphique, de mettre en lumière l’enjeu économique qui découle de ces pratiques ;
— de valoriser les innovations créatives générées par la discipline.


Les lieux : un projet développé dans de nombreuses institutions culturelles parisiennes et dans toute la capitale. La Fête du graphisme investira l’ensemble de la capitale parisienne au travers d’un véritable parcours semé d’évènements et de rencontres mais aussi grâce à un important plan de communication et d’affichage déployé dans l’ensemble de la ville, en partenariat avec la Mairie de Paris et JCDecaux. Par ailleurs, cet évènement festif, célébrant le graphisme et ses métiers, rayonnera bien audelà de la ville, aux niveaux national et international, grâce à des outils dématérialisés qui confèreront à la manifestation un très large écho. Ce sont ainsi différents rendez-vous qui seront proposés au public afin de découvrir la pluridisciplinarité des arts graphiques : des Docks – Cité de la mode et du design, principale résidence de la manifestation, à La Gaîté Lyrique, en passant par la Bibliothèque nationale de France, le cinéma MK2 Bibliothèque ou encore des modules d’affichages éphémères JCDecaux sur les Champs-Élysées et dans l’ensemble de la ville, mais également sur le digital par le biais des plateformes web dédiées à l’événement.

Coordination : Michel Bouvet, commissaire général, Pierre Grand, producteur général, Stéphane Tanguy, coordinatrice générale. Comité artistique : Michel Bouvet, cordinnateur, Pauline Jankowiak, commissaire des expositions, Yann Legendre, commissaire des expositions, Azadeh Yousefi, commissaire des expositions. Production : Artevia, 44, rue de Prony 75017 Paris. contact@fetedugraphisme.org


Avant-programme

Paris invite le Monde
Exposition. Docks – Cité de la mode et du design

Paris invite le monde donne à voir, pour la première fois en France, une sélection unique de 3 affiches de chacun des 105 affichistes internationaux parmi les meilleurs. Cette sélection unique, présentée à Paris, aux Docks – Cité de la mode et du design, situera le graphisme au carrefour des civilisations et mettra ainsi en valeur l’incroyable diversité des univers et des langages graphiques.









Gig Posters. 150 affiches underground américaines contemporaines
Exposition. Docks – Cité de la mode et du design

Gig posters expose les œuvres exceptionnelles de 11 artistes américains venus de 10 états différents des États-Unis, et issus du mouvement undergound. D’Austin à Chicago, de Seattle à San Francisco… Ils sont employés des Postes, serveurs dans des bars ou des restaurants, livreurs, ingénieurs ou enseignants. Passionnés de graphisme et de sérigraphie, ils mettent leur talent et leur imagination au service de la musique (rock, hip-hop, blues, funk, techno, jazz...) pour des affiches de concerts, de performances, de danse ou pour la promotion de librairies alternatives. Originaires d’Oregon, de Californie, du Texas, d’Utah, du Michigan et de la côte Est des États-Unis, ces graphistes impriment leurs affiches en sérigraphie de manière artisanale, dans des garages, des greniers, ou de simples locaux aménagés à cet effet. À l’écart des modes qui traversent le monde du graphisme professionnel, ces créateurs, non tributaires d’exigences de clients, conçoivent, réalisent et impriment des affiches aussi atypiques qu’étonnantes, exploitant détournement d’images ou de photographies, collages, dessins et typographies vernaculaires.


Nouvelles vagues. Un tour de France des jeunes designers graphiques
Exposition : Docks – Cité de la mode et du design
Projections : La Gaîté Lyrique

En coproduction avec le Centre du graphisme et de la communication visuelle d’Échirolles (France) et en partenariat avec l’Alliance graphique des designers (AFD). Cette exposition, coproduite avec le Mois du graphisme d’Échirolles, donne à voir les oeuvres, sur tous les supports, imprimés et numériques, d’une nouvelle génération de créateurs français, découverts par le comité artistique sur l’ensemble du territoire et témoignant de la vitalité de la création à l’échelle nationale.
Le volet imprimé sera exposé aux Docks – Cité de la mode et du design, à Paris et déploiera un très large panel d’objets graphiques (packagings, pochettes de CD, livres, textiles imprimés, etc.).
Le volet numérique fera escale à la Gaîté Lyrique, à Paris. Face à l’ampleur du développement des pratiques numériques dans le champ graphique, la Fête du graphisme a souhaité donner toute leur place aux innovations technologiques dans ce domaine (motion et web design, battle graphique…).
Nouvelles vagues. Un tour de France des jeunes designers graphiques, fera l’objet d’une itinérance à l’occasion du Mois du graphisme à Échirolles, du 22 novembre 2014 au 31 janvier 2015.


Célébrer Paris
Exposition. Champs-Élysées et dans les rues de Paris
Commande publique du département de l’Art dans la Ville, Mairie de Paris

Quarante des plus grands affichistes internationaux sont sollicités pour célébrer une légende, une capitale unique : Paris, à l’occasion d’une commande graphique internationale exceptionnelle. Leurs créations seront exposées en plein coeur de la capitale, sur la plus belle des avenues du monde, Les Champs-Élysées, et à travers des parcours d’affichages dans les quartiers emblématiques de la capitale, sur près de 1500 faces. Cette commande est rendue possible grâce au soutien privilégié de la Ville de Paris et à un partenariat unique avec JCDecaux, acteur incontournable de l’affichage à Paris et ses environs. JCDecaux est un lien fort entre les artistes et les usagers, un passeur du graphisme dans le monde. Véritable vitrine de la création graphique, JCDecaux témoigne depuis des années de son investissement au service de la ville et de son esthétisme.


La saga graphique d’une marque
Exposition. Docks – Cité de la mode et du design

La Fête du graphisme engage une collaboration avec une marque de renom pour retracer l’histoire de son identité visuelle et de son patrimoine graphique : sa conception, son développement, son évolution. De sa genèse à son développement, la représentation visuelle d’une marque évolue au fil des époques, des tendances et des cibles. Les signes graphiques sont déterminants dans la vie d’une marque. Ils racontent une histoire, voire des histoires, parfois inventées, reprises, plagiées et réappropriées souvent avec exubérance par l’imaginaire collectif. C’est là que commence la saga.


La galerie Anatome. 50 expositions
Film. Docks – Cité de la mode et du design

La galerie Anatome a accueilli, pendant plus de douze années, des expositions de graphistes français et étrangers de toutes générations permettant ainsi à un large public de découvrir tous les champs de la création visuelle. Lieu de rencontre, d’échange, de confrontation et de documentation, elle est fermée depuis peu. Elle a joué un rôle irremplaçable dans la transmission et l’enseignement du graphisme auprès de milliers d’étudiants, en partenariat avec les dizaines d’écoles d’art de design et de communication visuelle françaises et européennes. Le film La galerie Anatome. 50 expositions retracera ainsi l’histoire du seul lieu permanent en France dédié à l’exposition du graphisme contemporain et mettra à l’honneur l’ensemble des actions qu’elle a menées au service de la reconnaissance et du rayonnement de la discipline.


La Nuit du générique
Projections de cinéma. MK2 Bibliothèque

Simple prélude du 7e art, ouvrant le propos et plantant le décor, le générique de film est pourtant bien souvent une véritable oeuvre d’art graphique à part entière ! Avec le soutien de l’association We Love Your Names, première plateforme web et base de données dédiées à l’art du générique, cet évènement sera l’occasion unique d’une projection en continu des génériques les plus exemplaires, plongeant ainsi le spectateur au sein de cet univers graphique si particulier et dans le cadre exceptionnel du MK2 Bibliothèque. Des bords de scène seront organisés à cette occasion, avec l’intervention de créateurs de génériques de renom tels Éric Brocherie (réalisateur des génériques de Cédric Klapisch) ou Juan Gatti (créateur des affiches et génériques de la plupart des films de Pedro Almodovar). www.weloveyournames.com


Rencontres professionnelles du graphisme
Bibliothèque nationale de France
Accueillies par la Bibliothèque nationale de France, les Rencontres professionnelles du graphisme sont l’occasion de fédérer les principaux acteurs de la chaîne graphique, des imprimeurs aux éditeurs et les graphistes eux-mêmes. Les étudiants seront également associés à cette étape de la manifestation, à des fins de formation et d’échanges.
Le principal objectif sera de démontrer le principe de l’excellence de la commande par la confrontation de différents points de vue :
— le point de vue des commanditaires et des professionnels de la chaîne graphique, avec la participation de nombreux partenaires de la manifestation (institutionnels, entreprises privées, papetiers, éditeurs, imprimeurs, afficheurs, etc) ;
— le point de vue des créateurs français et internationaux, avec l’intervention des artistes exposant dans Célébrer Paris et dans Nouvelles vagues. Un tour de France des jeunes designers graphiques ;
— le point de vue des enseignants et étudiants en graphisme, avec le concours de nombreuses formations, des écoles d’art (sous tutelle du ministère de la Culture ou du ministère de l’Éducation Nationale) aux universités en passant par les formations spécialisées (BTS, bacs professionnels, DMA, DSAA etc.).


La tombola graphique et les produits dérivés
Champs-Élysées, Docks – Cité de la mode et du design, kiosques JCDecaux dans Paris

Tout le long de la manifestation, seront déployées un certain nombre de festivités et de soirées en hommage à la création graphique. Tombola graphique, soirées festives, produits dérivés rythmeront les temps forts de l’évènement et feront l’objet d’expériences nocturnes hybrides autour des arts graphiques.
Le comité d’organisation de la Fête du graphisme prône un nouveau principe d’accueil des publics sur la base d’une médiation ludique et participative, apportant un soutien financier à la manifestation. Une ligne de produits dérivés revisités aux couleurs de l’évènement par des graphistes de renom sera commercialisée en différents points de vente :
— un kiosque sur les Champs-Élysées, comme point central d’information de la manifestation et de commercialisation des produits ;
— plusieurs kiosques dans toute la ville de Paris, comme point de vente des billets de la tombola graphique ;
— une boutique corner aux Docks – Cité de la mode et du design, accolée aux grandes expositions du lieu.


Télécharger le communiqué (1,46 Mo)


Partenaires


Partenaire média :

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Saisissez la dernière lettre du mot "éclipse"