a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actualité / Aurélie Filippetti annonce la modernisation du statut des designers

Aurélie Filippetti annonce la modernisation du statut des designers

Actualité | 0 commentaire
Le 13 mars, à l’occasion de l’inauguration de la 8e édition de la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, prononce un discours qui annonce la modernisation du statut du designer.

Lire le discours complet sur le site du ministère
Télécharger le fichier


Extraits

Implication du design partout dans notre société
« C'est aussi pourquoi je suis particulièrement touchée par le thème que vous avez retenu, chère Elsa Francès, pour cette édition 2013 de la Biennale du Design de Saint-Etienne : l'empathie ou l'expérience de l'autre. Cela nous dit d'emblée beaucoup sur le design, son rôle, sa place dans notre société. Alors que trop souvent encore on laisse au design la seule place du bel objet, vous allez montrer que le design peut être partout, dans tous les secteurs, dans toutes les activités de la société parce qu’il n’intègre pas seulement une valeur esthétique mais parce qu’il recouvre aussi une utilité sociale. Dans l’habitat, dans l’espace public, dans les transports, dans la santé…le design peut être décliné dans toutes les composantes d’un territoire et contribuer à l’amélioration du cadre de vie de ses habitants. Être plus sensible et attentif à l’autre, comprendre les sentiments et les émotions de l’autre, pour développer de nouveaux usages et mieux répondre à ses besoins et à ses sens.

L'empathie par le design, donc l'empathie par la dimension culturelle, car c'est aussi cela, le projet culturel de la Nation, celui d'une plus grande empathie, d'une plus grande attention à l'autre, à tous les autres. » Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication.

  Outre qu’elle est la thématique de la 8e biennale, l’empathie dans le design fait écho au Code de déontologie des designers, dont il est inscrit à l’article 1 que le designer doit « Contribuer par ses compétences et son savoir faire au mieux-être des personnes, à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, et à la protection de leur santé et de leur environnement. »


Élargissement du champ d’application du régime de sécurité sociale des auteurs
« Je voudrais tout d'abord insister sur le fait qu’il n'y a pas et il n'y aura pas de design sans designers. Ils doivent pouvoir exercer leur profession dans une parfaite sécurité juridique, sur les plans social et fiscal notamment. Je souhaite travailler sur la question de leur statut. Cela va concourir aussi à une meilleur reconnaissance de cette profession, qu'elle soit exercée comme salarié ou comme indépendant. »

« Les designers indépendants m'ont d'ailleurs alertée sur les difficultés qu'ils rencontrent actuellement dans l'exercice de leur profession, et notamment pour leur régime de sécurité sociale au sein du régime des artistes-auteurs. Avec Marisol Touraine et Jérôme Cahuzac, nous avons lancé une mission conjointe des inspections générales de nos ministères pour réformer le régime des artistes auteurs et nous avons insisté sur la nécessité que les problèmes des designers trouvent leur solution dans la réforme qui sera engagée par le gouvernement. » Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication.

  Ce texte fait écho aux dix années de sensibilisation de l’AFD auprès des pouvoirs publics aux problématiques rencontrées par les auteurs d’œuvres de design dont les applications sont aujourd’hui pluridisciplinaires, au retard pris en France dans la compréhension de ce que devrait être un champ d’application qui prenne en compte l’évolution des professions des auteurs des arts visuels en comparaison avec d’autres pays d’Europe comme l’Allemagne.


Reconnaissance de nos formations et de notre titre
« De la même façon, pour qu'il y ait des designers, il faut aussi des formations performantes. Nous avons engagé le passage au L.M.D. des écoles supérieures d'art, d'art appliqué et de design sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication. Nous allons les accompagner dans la nouvelle vague d'évaluation qui permet de conférer le grade de master aux diplômes supérieurs qu'elles délivrent. Nous avons aussi restructuré notre mode d'intervention pour le développement de la recherche dans ces écoles. Tout cela est essentiel dans la compétition internationale, pour la reconnaissance de ces écoles pour ce qu'elles sont, de rang et de niveau international. » Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication.

  Ce texte fait écho aux actions de l’AFD en faveur de la protection d’un titre designer et du droit à la formation continue pour tous les designers.


Implication de l’AFD + Sondage

L’AFD continue d’agir en partenaire avec les pouvoirs publics afin de les informer sur les réformes que les praticiens du design souhaitent mener pour moderniser valablement et durablement leur régime de sécurité sociale des auteurs d’œuvres de design. Les rendez-vous sont pris. À suivre ! Designers, donnez votre vision de la modernisation du statut de designer au régime de sécurité sociale des auteurs d’œuvres de design : répondez à notre sondage >> Cliquez ici

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
De quelle ville vient la bêtise de Cambrai ?