a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actions AFD / Appel à candidature : exposition AFD « L’empathie dans la pratique du designer professionnel »

Appel à candidature : exposition AFD « L’empathie dans la pratique du designer professionnel »

Actions AFD | 3 commentaires
Call for entries // DERNIERS JOURS Pour les designers de toutes disciplines — industrie/produits, communication visuelle/graphisme, interactivité, espaces intérieurs et extérieurs — l’AFD vous invite à exposer une de vos réalisations dans le cadre de la Biennale internationale du design de Saint-Étienne 2013 et à répondre à une interview au salon Maison et Objet.

L’AFD assure le commissariat d’une exposition internationale qui explorera la mise en œuvre (ou non) de l’empathie dans la pratique professionnelle du designer. Comment l’empathie prend-elle forme dans l’intimité d’une expérience professionnelle ? L’exposition, regroupant sur 300 m2 une trentaine de designers issus de toutes disciplines du design (industriel et de produits, en communication visuelle, d’interactivité, d’espaces intérieurs et extérieurs), se construira tel un dialogue entre la parole du créateur (interview filmée) et « l’objet empathique » présenté.


L’AFD souhaite connaître et exposer votre point de vue
sur l’un des items ci-dessous


En amont
Le designer tel une éponge, observant, analysant, transférant… L'empathie comme processus de création.

En parallèle
Le designer, au cœur de relations humaines (client, équipe de création, marketeurs, ingénieurs, communicants...). L'empathie dans le banal du quotidien.

En aval
— Un « objet » développant l'attitude empathique de l'usager vis à vis d'autrui.
— Un « objet » développant l'attitude empathique de l'usager vis à vis de la Nature
— Un « objet » proposant un système (de production, de communication, d'organisation) fondée sur l'empathie.
— Un « objet » dans la nature, emblématique de ce qu'est l'empathie/suscitant de l'empathie aux yeux du designer.

En conclusion
L’empathie comme valeur de société, en réponse à une société construite sur l'individualisme. L'empathie comme façon d'être ensemble.

En aparté
La dernière mode c’est l’empathie et le design en pâtit…


Si l’un des items ci-dessus fait écho
à votre pratique de designer professionnel


Le 9 septembre 2012 au plus tard, adressez-nous un email à idbse-2013@afd.eu.com comprennant :
— votre point de vue à l’un des items ci-dessus, sous forme de texte (2000 signes max.) ou un lien vers une vidéo (5 minutes max.) ;
— accompagnez-le de 1 à 3 visuels d’une de vos réalisations permettant de l’illustrer, au format PDF (10 x 15 cm à 300 DPI minimum) ;
— indiquez la dimension de votre réalisation ;
— joignez une présentation succincte de votre parcours (500 signes max.) ;
— joignez vos coordonnées ;
— si vous avez déjà répondu à l’appel à candidature de la Cité du design de Saint-Étienne, merci de nous l’indiquer.


Conditions de candidatures
Interview Maison et Objet : la participation à cette exposition implique que vous acceptez de répondre à une interview et d’être présent le 21 ou 22 janvier 2013 au salon Maison et Objet (entrée et déplacement pris en charge).
— Cet appel est ouvert aux membres AFD à jour de cotisation.
— Réponse du comité de sélection AFD : lundi 24 Septembre 2012.
— Date limite de rendu des fiches techniques des projets sélectionnés : vendredi 5 octobre 2012.
— Réception sur le site d’exposition des projets sélectionnés : du lundi 25 février au 11 mars 2013 jusqu’à midi .
— Enlèvement des objets : lundi 1er avril et mardi 2 avril 2013 de 10h00 à 18h00.



Extrait du règlement d’exposition

• Le transport, l’emballage, les assurances et les frais de douane éventuels des objets sélectionnés sont à la charge des participants.
• L’organisation de la biennale dispose d’une assurance responsabilité civile. • La scénographie et la signalétique générale est prise en charge par l’organisation de la biennale. Un éclairage général est prévu dans la scénographie, toute demande spécifique d’éclairage et/ou de matériel audio-visuel est à la charge de l’exposant. Une signalétique et une charte graphique particulières peuvent être imposées afin d’assurer une cohérence artistique à l’ensemble de la biennale. Les candidats sélectionnés en seront informés ultérieurement.
• Le déballage, le montage/démontage, la mise en place, l’entretien et la maintenance des projets exposés sont sous la responsabilité du participant. Sur demande, l’organisateur pourra se charger de ces opérations, l’exposant et son assureur renonçant alors à tout recours contre l’organisateur et son assureur en cas de problèmes ou de dommages quels qu’ils soient. Cependant la Cité du design se réserve le droit de refuser le montage et la mise en place par ses équipes d’un projet ou d’une œuvre, si cela semble impossible pour des raisons techniques, logistiques ou financières
• Autorisations données à titre gratuit par l’exposant à l’organisateur : - L’exposant autorise l’organisateur à exposer son œuvre le temps de l’exposition de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2013. - L’exposant autorise, à des fins exclusives de promotion, d’information et de publicité en rapport avec l’activité de l’organisateur, la représentation, la reproduction et la communication de tout ou partie de l’œuvre par tout procédé et sur tous supports tels que décrits ci-après : périodiques, cartes postales, affiches, photographies numériques et argentiques, dossier partenaires de la biennale, catalogue, film, clip vidéo, qu’ils soient sur le site Internet de la Cité du design ou supports numérique, papier, Cd-Rom vidéo, etc., et aussi radiodiffusion, câble, satellite, TNT, par voie d’affichage, de tracts, Internet, etc., et sur tout support papier, vidéo (tel que Cd-rom), DVD, numérique, visuel, etc. Ces autorisations valent pour le monde entier (ex : Internet) et pour la durée légale des droits d’auteur et copyrights en France. Toute autre utilisation fera l’objet d’un accord du designer. L’exposant, signataire de ce document déclare être titulaire des droits relatifs à l’?uvre et de toutes les autorisations requises, notamment ceux du designer, pour les utilisations mentionnées ci-dessus.
• Si l’exposant dispose de droits particuliers sur un visuel ou un projet, s’il souhaite une confidentialité sur l’un d’entre eux, ou s’il est membre d’une société d’auteurs agréée, il devra en informer préalablement la Cité du design.
• L’exposant autorise également les visiteurs à photographier et/ou filmer son ou ses projet(s) exposé(s).
• Tout dossier incomplet ne sera pas recevable. L’exposant s’engage à respecter les différentes dates de rendu indiquées dans les modalités de participation.
• Un règlement détaillé sera signé par le candidat lorsque sa participation à la biennale sera confirmée par le comité de sélection.

Commentaires

1. Par GLanneau, le 23 juil 2012 à 23h16
GLanneau

Bonsoir,
j'ose espérer que si une collectivité publique se permettait de lancer un tel appel à candidatures, l'ADF interviendrait pour dénoncer les conditions scandaleuses de cette proposition : cession gracieuse et démesurée des droits patrimoniaux (alors même que la SAIF, que l'AFD soutien, lance un appel contre les cessions gracieuses...), transport et assurance à la charge du participant, dé-responsabilisation de l'organisateur lors de l'accrochage aux risques et péril des participants...
Et pourquoi ? pour la même raison que celle que nos commanditaires nous sortent à longueur d'exploitation : c'est bon pour vous, ça fait votre promotion.

Cette attitude n'est pas digne d'une organisation qui prétend défendre les auteurs.

2. Par François Caspar AFD, le 27 juil 2012 à 12h29
François Caspar AFD

@GLanneau

Bonjour Guillaume, vos informations sont erronées, les modalités de cette exposition organisée par AFD sont explicitées ci-dessous. Nous ne voyons rien de choquant dans ce procédé.

— Il doit s’agir de réalisations éditées et non des projets ou prototypes coûteux.
— Les frais de transports sont pris en charge par le designer et son client, c'est une forme de partage. Les œuvres de design couvrant un très large champ d’application et étant plus ou moins difficile à transporter, le comité de sélection AFD peut cofinancer le transport d’un objet dont le coût serait exceptionnellement élevé.
— L’œuvre est assurée sur le lieu d’exposition par la Biennale de St-Etienne.
— Des droits de représentation seront versés aux designers exposés.
— La cession des droits est consentie uniquement dans le cadre de la communication de la biennale, elle est internationale, puisque c’est son objet.
— Toute autre exploitation ne saurait être faite sans accord préalable des designers.

3. Par muriel revenu, le 30 juil 2012 à 16h18
muriel revenu

je me suis toujours sentie étrangère à ce mot design et le mot concepteur me plaît beaucoup...sauf que au féminin ce n'est pas terrible:...conceptrice...concepteuse...conceptière?

Finalement le mot design a le mérite de n'avoir pas de sexe...

Cette notion n'a pas été soulevée pour le moment on dirait...

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quel est le pluriel de "table" ?