a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actualité / Eric Besson annonce le lancement d’un plan d’action en faveur du design et la création d’un Centre national du design

Eric Besson annonce le lancement d’un plan d’action en faveur du design et la création d’un Centre national du design

Actualité | 1 commentaire
À l’occasion de la clôture de la 9e conférence européenne sur les enjeux du design organisée par l’APCI, Éric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, a annoncé hier la création d’un Centre national du design pour contribuer à améliorer la compétitivité des entreprises françaises grâce au design, permettre aux métiers du design de se développer et donner plus de visibilité au design français.
Le Centre national du design sera créé à partir de l’actuelle APCI, en liaison avec l’ensemble des acteurs du design. Le ministre a présenté les grandes lignes d’un plan d’action en faveur du design, dont les trois axes essentiels sont :
— la création d’un Centre national du design ;
— l’intégration du design dans l’écosystème des pôles de compétitivité ;
— l’élaboration d’un référentiel des métiers du design*.

En tant que membre du conseil d’administration et partenaire de l'APCI, au nom des praticiens du design, l’AFD apporte son entier soutien à ce projet. Dans sa lettre du 16 décembre 2011, l’AFD reconnaît le rôle essentiel de l'APCI dans la sensibilisation au design et à sa promotion depuis 1983.

* En 2004, l’AFD pointait la nécessité de construire un titre designer protégé pour valoriser les compétences et les meilleures pratiques professionnelles. Dans ce but, l’AFD avait sollicité en 2005 le financement européen Leonardo pour créer un référentiel métier du design au plan européen (projet sur deux années impliquant 5 organismes professionnels de 5 pays). Sa demande avait été rejetée, tout comme celles d'autres organismes professionnels de designers en Europe depuis. Lire plus à ce sujet : Construire un titre designer.

Après 8 ans de relances régulières, les dernières en dates étant à l’occasion des tables rondes pilotées par le ministère de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique et le ministère de la Culture et de la Communication, l'AFD voit enfin l'occasion d'aboutir ce projet. C'est pour l'AFD un élément essentiel sur lequel s'appuyer afin d’établir la reconnaissance et la protection d'un titre designer de qualité. L'AFD est convaincue que ce travail aura une portée bien au-delà du territoire français, la question d'un titre designer protégé étant posée dans tous les pays qui développent une politique d'aide au design, et qui n'a à ce jour pas trouvé de réponse.

L’AFD accueille donc cette annonce de lancement d’un plan d’action en faveur du design avec optimisme et exprime ses remerciements aux équipes du ministère de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique et celles du ministère de la Culture et de la Communication, qui ont déployé l'énergie nécessaire pour soutenir ce dessein. La création d’un Centre national du design est une très bonne nouvelle et sa conception confiée à l'APCI est légitime. L'AFD, porte-voix des designers, sera attentif aux intérêts et à l'implication des professionnels.


— — —


Le communiqué de presse

Eric BESSON annonce le lancement d’un plan d’action en faveur du design et la création d’un Centre National du Design
 
En marge de l’exposition « l’Observeur du design » à la Cité des Sciences et de l’Industrie, Eric BESSON, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, a clôturé lundi 9 janvier la 9ème conférence européenne sur les enjeux du design, organisée par l’Agence pour la promotion de la création industrielle (APCI).
 
A cette occasion, le Ministre a présenté les grandes lignes d’un plan d’action en faveur du design, dont les trois axes essentiels sont :
— la création d’un Centre National du Design ;
— l’intégration du design dans l’écosystème des pôles de compétitivité ;
— l’élaboration d’un référentiel des métiers du design.
 
La création d’un Centre National du Design, à l’instar des exemples anglais, danois ou coréen, sera un levier pour susciter des politiques en faveur du design exemplaires et un instrument de promotion du design français. Créé à partir de l’APCI, et en liaison avec l’ensemble des acteurs du design, il aura pour missions d’affirmer le rôle stratégique du design dans l’économie, d’améliorer la compétitivité des entreprises françaises grâce à l’apport du design dans leur stratégie et de permettre aux métiers du design de se développer. Le Ministère de l’Industrie apportera un financement de 1 million d’euros pour le lancement de ce projet.
 
L’intégration du  design dans l’écosystème des pôles de compétitivité s’appuiera sur les structures régionales de promotion du design, et visera notamment à accélérer la mise sur le marché des produits et des services conçus au sein des entreprises des pôles. Une expérience sera lancée en 2012 sur quelques régions volontaires.
 
L’élaboration d’un référentiel des métiers du design correspond à une demande des professionnels, manifestée à l’occasion des  tables rondes menées en concertation avec les professionnels du design et pilotées conjointement avec le ministère de la culture et de la communication. Les travaux de constitution de ce référentiel démarreront dès le mois de janvier pour une mise en œuvre effective du référentiel à la fin de l’année 2012.
 
L’objectif stratégique poursuivi est de renforcer l’utilisation du design dans les entreprises et d’améliorer sa visibilité dans l’économie comme facteur d’innovation et de compétitivité.
 
Ce plan ambitieux s’inscrit dans le prolongement des actions engagées par le Ministère depuis 2008 qui visent également à  assurer l’excellence de l’offre de formation au design, à développer une offre de design qui répond aux attentes des entreprise, en particulier des PME, à promouvoir le design français à l’international et, grâce à lui, à valoriser les productions françaises. Depuis 2008, le Ministère de l’Industrie a consacré plus de 10 millions d’euros à la politique de soutien au design.
 
« Nos entreprises ont tout à gagner à intégrer le design dans leurs stratégies. L’enjeu, c’est de la croissance, des exportations et des marges supplémentaires pour nos marques, et, notamment pour la première d’entre elles, le « fabriqué en France ». Le design n’est pas seulement un acte de création, c’est aussi un facteur puissant d’innovation, et à partir de là, un facteur de compétitivité », a déclaré Eric BESSON.
 
***
 
Contact presse : Cabinet d’Eric BESSON – Pierre-Antoine LACHAL, Clotilde LARROSE : 01 53 18 45 13

Commentaires

1. Par Thibaut, le 13 janv 2012 à 22h40
Thibaut

J'espère que cela participera à faciliter l'utilisation du design pour les entreprises !

Au passage nous avons passé un peu de temps pour travailler sur les résultats de notre enquête sur les perceptions du design. Il en ressort plusieurs niveaux de compréhension "classiques" du design. Cela peut servir pour orienter les actions de sensibilisation : http://design-keys.org/9885/design-deco-enquete-perceptions-design/

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quel est le pluriel de "axe" ?