a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Liste noire Appels d’offres-Concours-Crowdsourcing / Blacklisté : le Conseil général de l’Essonne

Blacklisté : le Conseil général de l’Essonne

Liste noire Appels d’offres-Concours-Crowdsourcing | 0 commentaire
Appel d’offres «Prestations de prises de vues photographiques pour le département de l'Essonne». Bien que ce soit les photographes qui soient directement touchés, l'AFD est aux côtés des professionnels contre les pires pratiques de collectivités, qui demandent en toute indécence de l'expertise et du travail sans aucune rémunération. La liste des éléments à remettre (article 8 du règlement de consultation) est scandaleuse !

Télécharger le règlement de consultation | Télécharger le dossier complet
Page 8 : « Les candidats devront se rendre en Essonne pour constituer ce dossier de la manière suivante…»



Appel au boycott, par le Bar Floréal


Vendredi 18 mars 2011 le Conseil Général de l’Essonne publie un appel d’offre pour un marché public concernant des prestations de prises de vues photographiques pour le département.

L’offre est divisée en 4 lots. Il s’agit, pour résumer, d’assurer la couverture photographique d’évènements culturels, sportifs, associatifs et politiques du département, cela implique aussi des paysages et des portraits, en intérieur et en extérieur.

Pour 3 des lots (voir Annexe ci-jointe), en plus du dossier de candidature « classique » comprenant tous les documents administratifs habituels et un book de photos permettant de présenter les compétences et le niveau d’expérience du ou des candidats, il est demandé aux postulants de réaliser "in situ" un ensemble de photographies sur des sujets donnés, pour pouvoir constituer le dossier de candidature.

Si l’on répond sérieusement, par exemple au 1er lot, la réalisation et l'organisation de ces photographies "commandées" correspond, post-production inclue, à au moins 6 ½ journées de travail, non rémunérées, ni défrayées ! Si l’on veut répondre en plus aux 2 autres lots, cela représente plus de 20 demi journées, à réaliser en 3 semaines (la date limite de dépôt du dossier de candidature étant fixée au 8 avril 2011) !

Ainsi, le seul dossier photographique de références ne suffirait plus à attester de notre savoir-faire…

Ces clauses particulières de candidature, en plus de douter des capacités des photographes à maîtriser le B-A BA de leur métier (le cadrage et l’exposition) nous obligent à engager des frais considérables et à travailler gratuitement. C’est inacceptable et révoltant. Qui plus est émanant d’une collectivité territoriale.

Nous appelons donc au boycott de ce type d’appel d’offre par la profession.

Nous demandons à être reconnus comme des prestataires fiables et sérieux, au même titre que n’importe quel corps de métier, sur la base de nos références. Vouloir nous "tester" comme des débutants, nous demander de payer pour travailler, à l’heure où la conjoncture met à rude épreuve les métiers de la profession, est indécent.

Les photographes du bar Floréal
www.bar-floreal.com


Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font cinq plus quatre ? (chiffres)