a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actions AFD / Rupture de contrat Stedelijk museum/Pierre di Sciullo : conclusion

Rupture de contrat Stedelijk museum/Pierre di Sciullo : conclusion

Actions AFD | 0 commentaire
« La culture de la discontinuité n'est pas une fatalité, on peut tenir tête à l'arbitraire et aux dérives libérales, et maintenir le graphisme comme une pratique d'échange et de partage dans l'engagement mutuel. Dès que j'en aurai la possibilité, je publierai un dossier sur le travail qui avait été entrepris. Merci à vous tous pour votre soutien précieux. » Pierre di Sciullo
COMMUNIQUÉ

Le Stedelijk Museum et Pierre di Sciullo ont conclu un accord sur la conclusion de leur collaboration
Après l'annonce, en début d'année, que le Stedelijk Museum et le graphiste Pierre di Sciullo ne poursuivraient pas leur collaboration, les deux parties se sont entendues sur un règlement mutuellement acceptable.
 
Début mars 2010, le Stedelijk Museum annonca son intention de cesser sa collaboration avec Pierre di Sciullo, après un examen attentif et approfondi, et avec le plus profond respect pour le concepteur. Cette décision fut prise par la directrice du musée Ann Goldstein, avec l'approbation du conseil d'administration. Le processus par lequel Pierre di Sciullo avait été engagé, a débuté en 2006, lorsque le musée devait rouvrir en 2009. Au moment où la nomination de la nouvelle directrice Ann Goldstein a été divulguée en 2010, Pierre di Sciullo travaillait déjà sur l'identité visuelle du Stedelijk museum, dans une relation constructive et fructueuse avec le musée. En tant que nouvelle directrice du Stedelijk Museum, Ann Goldstein a une vision différente de sa nouvelle identité visuelle, et a décidé de mettre fin à la coopération.

Le Stedelijk Museum tient à souligner que Pierre di Sciullo a rempli sa mission avec professionnalisme et une grande compétence. Le travail de Pierre di Sciullo, artiste et graphiste très respecté, est de renommée internationale, c'est pourquoi ses œuvres font partie de la collection du musée. Le Stedelijk voudrait saisir cette occasion pour remercier le travail de Pierre di Sciullo, et exprimer sa considération pour les efforts accomplis par tous ceux qui furent impliqués dans le processus de conception.

[Lire le début de l’affaire, notre billet du 18 mars 2010]

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font un fois huit ? (chiffres)