a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actualité / 21e festival international de l’affiche et du graphisme de Chaumont

21e festival international de l’affiche et du graphisme de Chaumont

Actualité | 3 commentaires
À propos de la polémique autour du concours Étudiants, tous à Chaumont ! sur le thème « Qu’est-ce que le graphisme ? » 

Depuis quelques jours, le mécontentement gronde chez les étudiants qui y ont répondu, ainsi que chez leurs professeurs. Il est reproché au jury de ne pas effectuer de sélection et de ne pas attribuer de prix pour éveiller les consciences et provoquer un débat. Il est aussi reproché aux organisateurs de suivre cette décision. Une pétition circule pour que soit rétabli ce concours.
On peut comprendre qu’une telle décision choque et provoque la colère des participants. On peut douter des vertus pédagogiques de cette stratégie.

Un juge qui devrait se prononcer sur un litige, lirait le règlement du concours pour y trouver les engagements de chacune des parties, pour éventuellement les rapprocher, puisqu’il s’agit d’un contrat.

Dans ce règlement il est écrit que « Ce concours donne lieu à une exposition d’une sélection des affiches participantes et à une remise de prix dans le cadre du 21e festival… » Il n’y a certes pas de sélection parmi les affiches reçues, puisqu’elles seront finalement toutes exposées. Peut-on invoquer une contrepartie inéquitable au prétexte de la non sélection ? Certainement que non, puisqu’il y aura bien exposition de tout au lieu d’une partie. La mise en place que cela nécessite est plutôt une charge pour les organisateurs du concours.

On pourrait même dire que tout le monde gagne… à être exposé. Ce qui est confirmé plus loin par « Les affiches sélectionnées respectant impérativement le format seront exposées durant le festival », et qu’elles « feront l’objet d’une publication dans le catalogue prévu à cet effet… ». Sur ce dernier point la décision des organisateurs demanderait à être précisée.

Il est écrit enfin que « Le jury composé de graphistes professionnels décerne trois prix matérialisés chacun par un diplôme. Il peut n’attribuer aucun prix ou seulement une partie de ceux-ci. » Le règlement est clair, la position du jury est recevable. Et il est normal que les organisateurs suivent l’avis du jury, car à l’inverse, comment imaginer que les organisateurs ne suivent pas la décision d’un jury d’attribuer quatre prix par exemple ?

La conclusion tient la dernière phrase du règlement, limpide : « Dans le cadre général ainsi défini, les décisions du jury sont sans appel. » À partir du moment où l’on accepte de participer à ce concours, on en accepte les termes.

En conséquence, si on estimait que la contrepartie d’un concours était non équitable, la cible devrait en être son règlement, qu’il faudrait demander à faire modifier. Peut-être est-ce là une leçon à retenir : les étudiants deviendront des professionnels confrontés dans leur vie active aux concours et aux offres de marchés publics de toutes sortes. Nous avons tous, en amont de toute participation, la possibilité d’exiger des règlements équitables ou de ne pas y répondre.

Cela signifie-t-il que l’on n’a pas droit au débat ? Non, bien sûr. C’est précisément semble-t-il le but recherché. Si ce festival est une Bastille à prendre, alors : Étudiants, tous à Chaumont !

L'équipe AFD


Commentaires

1. Par Elsa Maillot, le 28 mai 2010 à 15h20
Elsa Maillot

Bonjour,
Voici la pétition pour faire rétablir le concours étudiant de chaumont.
Tout est expliqué dans le lien que voici :
http://www.cityvox.fr/petitions_besancon/pour-retablir-la-selection-du-concours-e_143/Petitiondetails
http://www.posterpage.ch/div/news10/n100514b.htm#maillot
Merci et bonne journée
Elsa Maillot

2. Par Bediez, le 01 juin 2010 à 09h44
Bediez

Salut François.
Sauf qu'il n'y a eu aucun débat, qu'à priori des affiches y sont exposées de façon déplorable et que les prix ont finalement été attribués (voir sur le site du Festival) . Qu'en fait il n'y aurait jamais eu d'annulation, que cela n'a jamais été écrit ou dit !! (elle est bien bonne celle-là)...
Pourquoi une pétition dans ce cas d'ailleurs ?

Désolé mais comme beaucoup je penses que cela n'a été qu'une façon de faire du (mauvais) buzz, tout aussi maladroitement d'ailleurs que la pseudo décision du jury. Rajouter cela à l'antécédent sur les droit d'auteurs,cela fait beaucoup. Chaumont n'en sortira pas indemne je crois.
Mais bon ce n'est pas non plus une fin en soi que ce Festival, et justement ce n'est que lui donner une importance qu'il n'a pas forcément, et/ou que tant bien même il méprise de part cet esprit d'élitisme désuet.

En revanche nul part dans ce billet il n'est question du droit moral qu'à aussi l'étudiant désireux de ne pas vouloir son affiche exposée dans ces conditions...

Bien à toi.
Eric B#

3. Par François Caspar AFD, le 01 juin 2010 à 19h57
François Caspar AFD

@Bediez

Cher Éric,

en tant que représentant de l'AFD, je réponds que la vocation de l'AFD est d'apporter son expertise sous un angle juridique sur cette affaire. Le droit moral étant inaliénable, tout étudiant et son école peuvent exiger de faire retirer son affiche.

En tant qu'enseignant, je n'ai pas fait participer mes étudiants à ce concours car je ne le trouvais pas en accord avec mes idées et ma façon de poser un sujet.

Amitiés,

François

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font un fois trois ? (chiffres)