a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actions AFD / Rupture de contrat scandaleuse au Stedelijk museum

Rupture de contrat scandaleuse au Stedelijk museum

Actions AFD | 5 commentaires
Le graphiste Français Pierre di Sciullo remporte le concours pour le renouvellement de l’identité visuelle du Stedelijk museum d’Amsterdam. Après des mois de travail, il apprend aujourd’hui que, suite à un changement de directrice au musée, il est remercié. L’AFD appelle à soutenir Pierre di Sciullo, membre AFD, dans sa démarche pour faire respecter son droit.

Pour info, voici la traduction du communiqué publié par le Stedelijk


« Le Stedelijk museum annonce par la présente qu'il ne donnera pas suite aux études en cours pour son identité graphique, une décision prise par la directrice du musée Ann Goldstein avec l'approbation du conseil de surveillance. La décision a été prise après un examen attentif et approfondi, et avec le plus profond respect pour le concepteur, Pierre di Sciullo, et le processus par lequel il a été choisi. Tenant compte du fait que le processus a démarré en 2006 pour une réouverture du musée prévue en 2009, Ann Goldstein, en tant que nouvelle directrice du Stedelijk Museum, a un point de vue différent sur la façon d'aborder l'identité graphique du musée et son image de marque. Le Stedelijk museum tient à exprimer ses plus sincères remerciements à M. di Sciullo et à tous ceux qui ont contribué à ce processus. Le Stedelijk museum étudie attentivement de nouvelles perspectives pour son identité graphique. »


La lettre de Pierre di Sciullo

« Chers amis et confrères,
La nouvelle directrice du Stedelijk museum, Ann Goldstein, vient d'annoncer publiquement qu'elle rompait le contrat que le musée a avec moi. Sans la moindre possibilité de dialogue, de discussion. Indépendamment des suites juridiques que je vais donner à cette affaire, j'ai besoin de soutien. Car non seulement cette décision brutale est un gâchis et un préjudice considérable pour moi, pour l'atelier. Mais c'est le métier de graphiste qui est symboliquement attaqué ici, et toute la communauté du design et les professions voisines, ont intérêt à s'exprimer sur cette affaire. C'est pourquoi je vous propose de co-signer le communiqué* ci-dessous, qui sera relayé par la presse.

Je vous remercie par avance. »
Pierre di Sciullo


1. L’AFD prend contact avec l’organisation professionnelle des designers BNO aux Pays-Bas pour demander un soutien et discuter d’une action commune.
2. L’AFD invite à soutenir Pierre di Sciullo en co-signant ce communiqué*. Adressez-le dans un email à Pierre di Sciullo, avec votre nom + votre métier ou fonction, à l'adresse suivante : amelie@quiresiste.com

* Communiqué : La nouvelle directrice du Stedelijk museum, Ann Goldstein, vient d'annoncer publiquement qu'elle rompait le contrat qui lie le musée au graphiste français Pierre di Sciullo. Un an plus tôt, à l'issue d'une compétition internationale de 4 mois, le jury indépendant avait désigné ce graphiste parmi 5 candidats. Depuis, il a travaillé intensément avec le musée à l'identité visuelle, aux éditions, sur le site internet, etc., etc. Mme Goldstein a refusé tout échange avec P. di Sciullo sur le travail effectué ou à venir. Elle a pris, sans avancer aucune raison, sa décision de façon brutale et inacceptable, bafouant la décision du jury,  le travail déjà entrepris avec les équipes du Stedelijk, de façon particulièrement humiliante et incompréhensible pour le graphiste et son équipe. Cette décision se moque de l'argent public déjà engagé. A travers ce cas tristement exemplaire est posée la question de la cohérence de la politique des grandes institutions culturelles. Et la question de la confiance. Car qui pourra encore faire confiance au Stedelijk Museum?


Lire plus à ce sujet :

> http://www.dsgnwrld.com/new-visual-identity-of-the-stedelijk-museum-by-atelier-pierre-di-sciullo-1677/
> http://www.design.nl/item/stedelijk_museum_on_the_hunt_for_new_house_style
> http://www.etapes.com/actus/pierre-di-sciullo-sera-lauteur-de-nouvelle-identite-visuelle-stedelijk-museum
> http://www.etapes.com/actus/rupture-de-contrat-outrageante-stedelijk-museum

(Ajouté le 01.04.2010)
> La chronologie des faits sur http://quiresiste.com/projet.php?id_projet=126&id_gabarit=545&lang=fr
> http://www.design.nl/item/more_dramas_at_the_stedelijk_museum?searchField=di%20sciullo

Commentaires

1. Par eolica, le 24 mars 2010 à 08h31
eolica

En dehors de la forme déplorable que prend ce "renvoi", et de la blessure d'amour propre qui en résulte, un commanditaire à le droit de se séparer d'un prestataire. Avez vous été dédommagé du travail accompli ? Ensuite, c'est au contribuable, et à ses représentants politiques de juger la gestion du budget com du musée.

2. Par le CA AFD, le 25 mars 2010 à 13h26
le CA AFD

@eolica

Bien sûr, un client est libre changer d'avis et de prestataire, tant qu'il est dans le respect du contrat. C'est la méthode et le non-respect des modalités de dédommagement du travail en cours depuis des mois qui est ici dénoncé.

3. Par géo trouvetout, le 01 avr 2010 à 21h26
géo trouvetout

dans ce cas, soyez transparent et dites nous quelles sont les modalités de dédommagement qui ne sont pas respectées...

4. Par le CA AFD, le 01 avr 2010 à 22h54
le CA AFD

@géo trouvetout

Impossible pour le moment, cela gênérait le travail, en cours, des avocats. Vous avez une chronologie des faits ici: http://quiresiste.com/projet.php?id_projet=126&id_gabarit=545&lang=fr

5. Par François Caspar AFD, le 15 juil 2010 à 09h31
François Caspar AFD

Lire la conclusion ici : communiqué de Pierre di Sciullo du 13 juillet 2010

Ajouter votre commentaire

Les commentaires de ce billet sont fermés