a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Actions AFD / Faut-il créer un ordre des designers ?

Faut-il créer un ordre des designers ?

Actions AFD | 0 commentaire
Compte rendu des conférences AFD à la biennale du design de Saint-Étienne – 2008

La force d'être multiple et la force d'être un

Nous avons animé une conférence sur le statut du designer, à laquelle nous avons convié autant de participant que la tribune pouvait en contenir : designers syndiqués de l'AFD, de la Fédi, du SNDT, designers du Collectif+ et une représentante de la SAIF.
Un premier tour de table a permis démontrer les lacunes de notre profession : absence de structure commune, de l'absence d'un statut cohérent, d'un métier défini, d'un niveau d'étude de référence... Les préoccupations des designers présents sont alors apparues identiques : responsabilité d'engagements, représentativité vis-à-vis des institutions.

Nous avons alors rappelé, notre premier lien, notre premier pas : le 7410. C'est le code NAF du design, sans distinction de métier pour l'instant. C'est une petite avancée issue des actions de l'AFD, associée au sein du BEDA aux autres syndicats européens de designers. Il nous permettra de nous compter puis de peser auprès des institutions. Reste à savoir combien nous sommes, entre 80000 et 130000 Designers d'après nos estimations. L'AFD avec ses presque 1000 membres rassemblent pour l'instant 1% de la profession, c'est un début.

Mais le mouvement de rassemblement des professionnels dans un grand syndicat continu, après le SNG, le SDE et l'UFDI, c'est le SNDT qui annonce son ralliement. Sans renier les caractéristiques propres de chacun des métiers du Design, la volonté d'être « un » l'emporte sur celle d'être seul. Dans notre profession où chacun doit montrer et démontrer sa différence cela peut apparaître comme une gageure mais nous ne pouvons que gagner à partager nos points de vue comme nos missions et actions auprès des nombreuses instances qui s'interrogent sur le design.

L'AFD défend la pluralité des statuts sociaux (société, indépendant, salarié) et des disciplines du design. Notre objectif est d'arriver à plus d'équité et de simplicité dans l'exercice de nos activités, devenues transversales, couvrant l'industrie et la culture, comme c'est le cas dans de nombreux pays de l'Europe.
Bruno Lefebvre, président 2007-2009


Éco-design

L'AFD a également animé une conférence sur l'Éco-design avec le SNDT. Trois champs d'exploration : les enjeux, la chaîne graphique et le textile. Au regard des mutations profondes de notre société et des bouleversements à venir, le design se doit une fois de plus d'être à la pointe de ces changements, en tant que design des modes de vie, des usages de tous, des scénarios possibles. L'AFD et le SNDT croisent des savoir-faire, se font vecteur d'information sur des sujets qui concernent tous les métiers du design sans exception. Forts du succès de cette première édition, nous renouvellerons en 2009 cette table-ronde à Paris.
Béatrice Gisclard, présidente 2005-2007

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
De quelle couleur écrit un stylo bleu ?